ELECTION POLITIQUE CITOYEN
Ronnie Brunswijk
(62 ans)
naissance le 07/03/1961 à Moiwana (Suriname)
Vice-président
depuis le 16/07/2020
Parti : ABOP
  •  
Parcours de Ronnie Brunswijk
1979 : Il rejoint l'armée. Après avoir terminé une formation de commando, il est nommé garde du corps personnel de Desi Bouterse. Lors d'une visite d'État à Nickerie, un coup de feu a été tiré. Brunswijk s'est immédiatement précipité pour protéger le président. Plus tard, on a découvert qu'un soldat de la garde honoraire avait tiré avec son arme par accident.
1984 : Il demande une augmentation mais a été ibéré à la place le 16 avril et a refusé les arriérés de salaire par le major Paul Bhagwandas
1986 : Condamné par contumace pour un vol de banque à Moengo
1986 : L'armée se venge en attaquant son village natal et en tuant 39 villageois. La Cour interaméricaine des droits de l'homme a ordonné au gouvernement de verser des millions de dollars en compensation aux 130 survivants de l'attaque du village.
1989 : Signature d'un accord de paix entre le gouvernement et lui
1992 : Traité de paix définitif 
2002 : Il construit un stade de football
2005 : Elu député
2005 : Le comité de discipline de l'Association surinamaise de football l'a suspendu pendant cinq ans parce qu'il avait menacé certains joueurs avec une arme de poing lors d'un match
2012 : Il est suspendu pour un an parce qu'il s'est comporté violemment envers l'arbitre et un joueur dans un match de football
2020 : Président de l'Assemblée de juin à juillet
2020 : Vice-président depuis le 16 juillet