ELECTION POLITIQUE CITOYEN

EPHEMERIDE

26 mai, un jour, une vie, un décès

26 mai, un jour, une vie : Frédéric X

Frédéric X, né Frederik André Henrik Christian le 26 mai 1968 à Copenhague, est l'actuel roi de Danemark depuis le 14 janvier 2024, date à laquelle il succède à sa mère, la reine Margrethe II. Il célèbre aujourd'hui ses 56 ans. Frédéric est le fils aîné de Margrethe II et du prince Henrik de Laborde de Monpezat. Son enfance et sa jeunesse sont marquées par une éducation prestigieuse et une formation militaire rigoureuse, ce qui le prépare à ses futures responsabilités royales.

Frédéric X a commencé sa scolarité à l'école privée Krebs' Skole à Copenhague avant de poursuivre ses études en France, à l'École des Roches en Normandie. Il a ensuite fréquenté le lycée d'Øregård à Copenhague, où il obtient son diplôme d'études secondaires en 1986. Passionné par les sciences politiques, il s'inscrit à l'université d'Aarhus et passe une année académique à Harvard en 1992-1993 sous le pseudonyme de Frederik Henriksen, afin de protéger son identité royale. Il obtient son master en sciences politiques en 1995, avec une thèse portant sur la politique étrangère des États baltes.

En parallèle de ses études académiques, Frédéric X entreprend une carrière militaire impressionnante. Il est formé dans les trois branches de l'armée danoise, atteignant les grades de contre-amiral et de général de division. Il sert notamment dans l'unité d'élite des commandos hommes-grenouilles, le Froemandskorpset, où il gagne le sobriquet de "Pingo" en raison de sa démarche en combinaison de plongée, rappelant celle d'un pingouin. Son engagement dans les forces armées lui permet de développer des compétences en leadership et une compréhension approfondie des questions de défense et de sécurité.

Sur le plan personnel, Frédéric X rencontre Mary Donaldson, une consultante en marketing australienne, lors des Jeux olympiques de Sydney en 2000. Leur relation se concrétise par des fiançailles en 2003 et un mariage le 14 mai 2004 à la cathédrale Notre-Dame de Copenhague. Ensemble, ils ont quatre enfants : le prince Christian (né le 15 octobre 2005), la princesse Isabella (née le 21 avril 2007), et les jumeaux, le prince Vincent et la princesse Josephine (nés le 8 janvier 2011). La famille royale est très populaire au Danemark, et Mary est appréciée pour son charme et son dévouement aux œuvres caritatives.

En tant que roi, Frédéric X est reconnu pour son engagement envers les questions environnementales et son désir de moderniser la monarchie danoise. Il met l'accent sur l'importance de lutter contre le changement climatique et de promouvoir des politiques durables. Son règne est également marqué par une volonté de rendre la monarchie plus accessible et transparente, en utilisant les médias sociaux et en participant à de nombreux événements publics.

Frédéric X continue de jouer un rôle actif dans les affaires internationales, représentant le Danemark lors de diverses missions diplomatiques et événements internationaux. Sa formation académique et militaire, combinée à son expérience en tant que prince héritier, le prépare à gérer les défis contemporains tout en préservant les traditions royales. En somme, Frédéric X incarne une figure de modernité et de tradition, œuvrant pour un Danemark plus durable et inclusif.


26 mai, un jour, un décès : Les Johnson

Leslie Royston Johnson AM, né le 22 novembre 1924 à Enfield, Sydney, Australie, et décédé le 26 mai 2015 à Sutherland, Sydney, était un homme politique australien influent et membre du Parti travailliste australien (ALP). Johnson a eu une carrière politique distinguée, marquée par ses contributions significatives dans divers ministères et son engagement pour les droits des peuples autochtones et le logement social.

Johnson a grandi pendant la Grande Dépression, ce qui a façonné son engagement envers les droits des travailleurs et les politiques sociales. À l'âge de 14 ans, il a commencé à travailler pour soutenir sa famille et a poursuivi ses études du soir pour se qualifier comme ajusteur. Il est devenu actif dans le mouvement syndical, notamment au sein de l'Amalgamated Engineering Union et de la Federated Clerks Union.

Il entre en politique en 1955 en étant élu député pour la division de Hughes dans la Chambre des représentants australienne. Il perd son siège en 1966 mais le récupère en 1969, le conservant jusqu'à sa retraite en 1983. Sous le gouvernement de Gough Whitlam, Johnson occupe plusieurs postes ministériels, dont ministre du Logement (1972-1973), ministre des Travaux publics (1973), ministre du Logement et de la Construction (1973-1975), et ministre des Affaires autochtones (1975). Dans ce dernier rôle, il participe à la célèbre cérémonie de remise des terres à Wave Hill, marquant un moment important dans l'histoire des droits fonciers autochtones en Australie.

Après la chute du gouvernement Whitlam en 1975, Johnson continue de jouer un rôle majeur au sein de l'ALP, devenant whip de l'opposition et président de divers comités parlementaires. En 1984, il est nommé haut-commissaire de l'Australie en Nouvelle-Zélande, un poste qu'il doit quitter prématurément en 1985 en raison de la maladie grave de sa fille, Sally, qui décède en 1988.

Les contributions de Johnson ne se limitent pas à la politique. Il est reconnu pour son engagement envers les causes autochtones et sociales. En 1990, il est nommé membre de l'Ordre de l'Australie (AM) pour ses services au parlement australien et à la communauté autochtone. En 2001, il reçoit également la Médaille du Centenaire pour ses contributions à la société australienne.

Johnson a été marié deux fois, d'abord à Gladys Jones en 1947 avec qui il a eu trois enfants, puis à Marion Sharkey en 2003 après le décès de Gladys en 2002. Il passe ses dernières années à Shoal Bay, NSW, et reste actif dans diverses organisations jusqu'à sa mort à l'âge de 90 ans.

Leslie Royston Johnson est célébré comme un pilier du Parti travailliste australien et un ardent défenseur des droits des travailleurs et des peuples autochtones. Sa carrière et ses réalisations laissent un héritage durable dans la politique et la société australiennes.

ARTICLES PRÉCÉDENTS
DEBAT : Le parlement à l'épreuve du mariage et de l'adoption pour tous
DEBAT : Déclarations de patrimoine des politiciens : Transparence ou contrôle ?
EPHEMERIDE : 19 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : La bataille des retraites - un débat crucial au parlement
EPHEMERIDE : 18 juin, un jour, deux vies, un décès
DEBAT : Vers une nouvelle ère judiciaire ?
EPHEMERIDE : 17 juin, un jour, une vie, un décès
MALAWI : Décès tragique du Vice-président Saulos Chilima dans un accident d'avion
DEBAT : Chypre face au défi migratoire : Débats houleux sur les nouvelles régulations au Parlement
EPHEMERIDE : 16 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : Lituanie en ébullition : un parlement divisé face à la vague de protestations sociales
EPHEMERIDE : 15 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : Réforme du système de santé : un tournant historique ou un pari risqué ?
EPHEMERIDE : 14 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : L'exploitation des fonds marins : un enjeu crucial au Parlement norvégien
EPHEMERIDE : 13 juin, un jour, une vie, un décès