ELECTION POLITIQUE CITOYEN

EPHEMERIDE

17 mai, un jour, une vie, un décès

17 mai, un jour, une vie - Mohamed Nasheed

Mohamed Nasheed, né le 17 mai 1967 à Malé aux Maldives, est une figure politique emblématique de son pays. Il célèbre aujourd'hui ses 57 ans. Avant d'entrer en politique, il a étudié en Angleterre et a obtenu un diplôme en études maritimes de l'Université John Moores de Liverpool. À son retour aux Maldives, il s'engage dans le journalisme et devient un critique virulent du régime autocratique de l'époque, ce qui lui vaut plusieurs arrestations et périodes de détention.

Nasheed a joué un rôle crucial dans la lutte pour la démocratie aux Maldives. Il est devenu membre du Parlement en 1999, mais a dû faire face à des obstacles politiques constants, y compris des accusations montées de toutes pièces et d'autres formes de répression. Sa résistance pacifique et ses efforts pour mobiliser le soutien démocratique l'ont conduit à co-fonder le Parti Démocratique des Maldives en exil, en 2003. Ce parti a été légalisé en 2005 suite à des pressions pour des réformes démocratiques.

En 2008, Nasheed est élu président après avoir battu Maumoon Abdul Gayoom, qui était au pouvoir depuis 30 ans. Durant son mandat, il se distingue par son activisme pour le climat, attirant l'attention internationale sur les risques du changement climatique pour les îles de faible altitude comme les Maldives. Son engagement pour l'environnement lui a valu plusieurs distinctions internationales.

Cependant, son mandat est marqué par des tensions politiques croissantes, culminant dans sa démission en 2012, qu'il décrit comme un coup d'État forcé par une opposition politique importante et des éléments des forces de sécurité. Après une condamnation controversée en 2015, qui a été critiquée comme politiquement motivée par des organisations internationales, il a trouvé asile au Royaume-Uni. Sa condamnation a été annulée par la Cour suprême des Maldives en 2018, lui permettant de retourner en politique.

Nasheed a continué à jouer un rôle actif dans la politique maldivienne, servant en tant que président du Parlement depuis 2019. Son histoire est celle d'un militant devenu leader politique, qui a non seulement façonné la trajectoire démocratique de son pays mais a aussi été un défenseur influent de la lutte contre le changement climatique sur la scène mondiale.    

17 mai, un jour, un décès - Panagis Tsaldaris

Panagis Tsaldaris, né le 5 mars 1868 à Corinthe, Grèce, et décédé à l'âge de 68 ans le 17 mai 1936 à Athènes, fut un homme politique grec qui a marqué la scène politique de son pays en tant que Premier ministre à deux reprises. Leader du Parti Populaire, un parti conservateur, Tsaldaris a joué un rôle central dans la politique grecque avant la Seconde Guerre mondiale, notamment de 1922 à 1936.

Tsaldaris a suivi des études de droit à l'Université nationale et capodistrienne d'Athènes avant d'entrer en politique. Il a pris la tête du Parti Populaire après la mort de son prédécesseur, Dimitrios Gounaris, et a été élu Premier ministre pour la première fois en 1932. Son mandat a été marqué par des efforts de stabilisation politique et des alliances régionales, comme le pacte quadripartite signé avec la Turquie, la Roumanie et la Yougoslavie pour garantir les frontières communes.

Les années de Tsaldaris au pouvoir ont également été témoins de tensions internes importantes, avec des conflits entre royalistes et républicains. Ces tensions ont culminé lors des élections controversées de 1935, qui ont été largement boycottées par l'opposition et ont conduit à un quasi-monopole du pouvoir par le Parti Populaire. Cet événement a presque assuré la restauration de la monarchie, une cause que Tsaldaris soutenait, bien qu'il ait insisté pour que la restauration soit légitimée par un plébiscite. Cependant, face à l'opposition interne et à la pression de figures plus autoritaires au sein de son propre parti, Tsaldaris a été contraint de démissionner, ouvrant la voie à la restauration de la monarchie par des moyens moins démocratiques.

Tsaldaris est décédé en 1936, laissant derrière lui un héritage de modération politique et de soutien aux principes démocratiques, bien que sa carrière ait été marquée par des périodes de grande instabilité politique. Sa vie et sa carrière reflètent les défis de gouverner une Grèce profondément divisée sur des questions de gouvernance nationale et d'identité politique.

ARTICLES PRÉCÉDENTS
DEBAT : Le parlement à l'épreuve du mariage et de l'adoption pour tous
DEBAT : Déclarations de patrimoine des politiciens : Transparence ou contrôle ?
EPHEMERIDE : 19 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : La bataille des retraites - un débat crucial au parlement
EPHEMERIDE : 18 juin, un jour, deux vies, un décès
DEBAT : Vers une nouvelle ère judiciaire ?
EPHEMERIDE : 17 juin, un jour, une vie, un décès
MALAWI : Décès tragique du Vice-président Saulos Chilima dans un accident d'avion
DEBAT : Chypre face au défi migratoire : Débats houleux sur les nouvelles régulations au Parlement
EPHEMERIDE : 16 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : Lituanie en ébullition : un parlement divisé face à la vague de protestations sociales
EPHEMERIDE : 15 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : Réforme du système de santé : un tournant historique ou un pari risqué ?
EPHEMERIDE : 14 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : L'exploitation des fonds marins : un enjeu crucial au Parlement norvégien
EPHEMERIDE : 13 juin, un jour, une vie, un décès