ELECTION POLITIQUE CITOYEN

EPHEMERIDE

27 mai, un jour, une vie, un décès

27 mai, un jour, une vie : John Chapple

John Lyon Chapple, né le 27 mai 1931 à Srinagar, Inde britannique, et décédé le 25 mars 2022 à Salisbury, Angleterre, était un officier distingué de l'armée britannique. Il a eu une carrière militaire exceptionnelle, culminant en tant que Chef de l'état-major général de 1988 à 1992, période durant laquelle il a conseillé le gouvernement britannique pendant la guerre du Golfe et supervisé les réformes militaires post-Guerre froide.

Chapple a été formé à la Stowe School et au Trinity College de Cambridge. Il a été commissionné dans les fusiliers royaux en 1954 et a vu des actions pendant l'urgence malaise et la confrontation Indonésie-Malaisie. Il a été promu lieutenant général en 1985, devenant le premier chef adjoint de l'état-major de la défense pour les programmes et le personnel, un poste centralisé couvrant les trois services militaires.

En tant que Chef de l'état-major général, il a joué un rôle clé dans l'élaboration et la mise en œuvre des réformes "Options for Change" après la fin de la Guerre froide, visant à adapter les forces armées britanniques à un environnement stratégique en évolution.

Après sa retraite militaire en 1992, il a continué à contribuer à diverses organisations. Il a été président de la Société zoologique de Londres (1992-1994) et gouverneur de Gibraltar (1993-1995). Chapple a également été impliqué dans plusieurs musées et organisations de conservation, notamment en tant que fiduciaire du musée des Gurkhas et du National Army Museum.

Chapple était marié à Annabel Hill, avec qui il a eu un fils et trois filles. Il est resté actif dans la communauté militaire et civile jusqu'à sa mort à l'âge de 90 ans.

Chapple a laissé un héritage durable en tant que leader militaire et contributeur à la société civile, reconnu pour ses services avec des distinctions telles que le titre de Knight Grand Cross of the Order of the Bath (GCB) et Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE).

 

27 mai, un jour, un décès : Poul Schlüter

Poul Holmskov Schlüter, né le 3 avril 1929 à Tønder, Danemark, et décédé le 27 mai 2021 à Frederiksberg, Copenhague, était un homme politique danois de premier plan. Il est surtout connu pour avoir été le Premier ministre du Danemark de 1982 à 1993, devenant ainsi le premier membre du Parti populaire conservateur à occuper ce poste depuis 1901.

Schlüter a commencé sa carrière politique dans les années 1950, où il a occupé des postes de direction au sein des organisations de jeunesse du Parti conservateur. Diplômé en droit en 1957, il a ouvert son propre cabinet d'avocats à Copenhague en 1960. Il a été vice-maire de Gladsaxe de 1966 à 1971 et membre du Folketing, le parlement danois, de 1964 à 1994. En 1971, Schlüter est devenu porte-parole politique des conservateurs et, en raison des conflits internes au parti, il en est devenu le chef en 1974.

Sous sa direction, le Parti conservateur s'est éloigné de sa position centriste pour adopter une ligne plus clairement conservatrice. Cette stratégie a porté ses fruits lors des élections de 1984, où les conservateurs ont remporté 42 sièges au parlement.

En 1982, Schlüter a formé le premier gouvernement conservateur depuis plus de 80 ans, connu sous le nom de "gouvernement à quatre feuilles" en raison de la coalition avec trois autres partis de centre-droit. Ce gouvernement a mis en œuvre des politiques économiques libérales visant à réduire la dette extérieure et le déficit budgétaire du Danemark, bénéficiant d'une conjoncture internationale favorable.

Cependant, son mandat a également été marqué par des défis, notamment la gestion d'une nouvelle forme de parlementarisme minoritaire où le gouvernement devait souvent chercher des compromis avec l'opposition pour faire passer ses réformes. En 1993, Schlüter a démissionné en raison de l'affaire des Tamouls, un scandale politique impliquant des accusations de mauvaise gestion des demandes d'asile des réfugiés tamouls.

Après sa démission, Schlüter a continué à jouer un rôle actif dans la politique européenne en tant que membre du Parlement européen de 1994 à 1999, servant les trois premières années comme vice-président. Il a également été nommé envoyé spécial pour la promotion de la liberté de mouvement dans les pays nordiques en 2003 et a cofondé le premier think tank danois de marché libre, CEPOS, en 2004.

Sur le plan personnel, Schlüter a été marié trois fois et a eu un fils avec sa première épouse. Il a épousé la danseuse de ballet danoise Anne Marie Vessel en 1989, alors qu'il était encore Premier ministre.

Poul Schlüter est décédé paisiblement à l'âge de 92 ans, laissant derrière lui un héritage de réformes économiques et une influence durable sur la politique danoise. Sa capacité à naviguer dans un paysage politique complexe et à forger des alliances pragmatiques reste un exemple notable de leadership politique.

ARTICLES PRÉCÉDENTS
DEBAT : Le parlement à l'épreuve du mariage et de l'adoption pour tous
EPHEMERIDE : 20 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : Déclarations de patrimoine des politiciens : Transparence ou contrôle ?
EPHEMERIDE : 19 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : La bataille des retraites - un débat crucial au parlement
EPHEMERIDE : 18 juin, un jour, deux vies, un décès
DEBAT : Vers une nouvelle ère judiciaire ?
EPHEMERIDE : 17 juin, un jour, une vie, un décès
MALAWI : Décès tragique du Vice-président Saulos Chilima dans un accident d'avion
DEBAT : Chypre face au défi migratoire : Débats houleux sur les nouvelles régulations au Parlement
EPHEMERIDE : 16 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : Lituanie en ébullition : un parlement divisé face à la vague de protestations sociales
EPHEMERIDE : 15 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : Réforme du système de santé : un tournant historique ou un pari risqué ?
EPHEMERIDE : 14 juin, un jour, une vie, un décès
DEBAT : L'exploitation des fonds marins : un enjeu crucial au Parlement norvégien